Chanteuses

Un documentaire radiophonique
de Marie Guérin et Anne Kropotkine
sur la piste de Sadok B.

2018 – 2020
Zossen-Wünsdorf (Allemagne) – Monastir (Tunisie)
1855 km à vol d’oiseau

Enquête menée avec une archive sonore,
un haut-parleur, un enregistreur et deux micros

C’est l’histoire d’un chemin
Entre l’Europe et l’Afrique.
Sur le chemin, on a ramassé des chansons.
« Le voyage a duré 730 jours » (M.G).

Ça a commencé le 13 février 2018 dans des archives, à Berlin.
Parmi 1650 disques en gomme-laque de plus d’un siècle,
On en a choisi un.

« On a emporté la voix gravée sur ce disque.
On l’a sortie sur le terrain » (M.G.),
D’abord sur les lieux du camp où elle fut capturée,
Le 30 mai 1916, à Zossen-Wünsdorf
.

« On est parties, on avait presque rien » (M.G.),
Seulement 19 minutes d’archives sonores centenaires en version mp3,
Et quelques indices sur Sadok, prisonnier de guerre tunisien
.

Et puis l’enquête a démarré.

On est parti en Tunisie,
Sur un grand bateau rouge et blanc.
On a ramené la voix de Sadok au pays natal
.

Partout, on a fait écouter la chanson,
Partout, on a récolté des chansons.
Partout, on a enregistré
.

« Mais, pourquoi vous faites ça ? » nous a-t-on répété sur le chemin.

Et puis l’enquête a basculé.
C’était le 30 mars 2019, à Monastir.
« A partir de ce moment-là,
Les choses, les paroles et les chansons collectées sur le chemin,
Tout s’est mis à parler, à raconter, à tressaillir » (M.G.)
.

« On est parties, on avait presque rien.
Deux ans après, tout a changé » (M.G.).



Diffusion du documentaire en deux épisodes
dans l’émission Par Ouï-dire (Pascale Tison)
sur la RTBF, les 8 et 15 mars 2021, à 22h00
et dans l’émission Le Labo
sur la RTS, les 10 et 17 avril 2021, à 19h00

Premier épisode, 8 mars 2021, Par Ouï-dire, RTBF

Deuxième épisode, 15 mars 2021, Par Ouï-dire, RTBF


Générique

Chanteuses* de Marie Guérin et Anne Kropotkine

Démarche et prise de son, réalisation : Marie Guérin
Démarche et recherches historiques : Anne Kropotkine

Textes : Marie (d’après son poème « Chanteuses ») et Anne ; ainsi que des extraits d’archives et de paroles de chansons
Archives sonores : chants de Sadok (Lautarchiv) et enregistrements d’Hassine Haj Youssef
Chants et musique collectés sur le chemin / playlist musicale : « Chants de guerre » et « arûbî-s » (Sadok Ben Rachid Bel Haj Youssef), Sidi Mansour (par Ali), Ma Baker (Boney M.), Forever Young (Alphaville), Que je t’aime (Johnny Halliday), la chanson de rap d’Alif, du parlé-chanté / mezoued-rap (par des enfants de la médina de Tunis), Sarajevo, Lemtech (Lotfi Bouchnak), Yali rajelha Meghyar (Cheikh El Afrit), l’hymne national tunisien (par Amal, Lina, Yasmine, Nour et Noa), la chorale patrimoniale de Monastir (dirigée par Makram Lansari), les enregistrements musicaux de bombarde (Bechir Brigui) et de viole (Jasser Haj Youssef), le madaniya (Mme Zhora et Mehdi Bizid) et le chant de Bdira (enregistré sur cassette par Hassine Haj Youssef)
Traductions (arabe-français) : Refka Payssan (transcriptions et traductions) et Amir Reffada
Voix de narration : Marie et Anne ; enregistrées au studio Impersonal Freedom (Thomas Poli) avec la collaboration de Justine Curatolo.

Avec :
En Allemagne et en France (février – juin 2018) : Marie Lürs (Lautarchiv-Berlin) ; Ali et Tony (Zossen-Wünsdorf) ; Eric Deroo – historien, Benoît Hattet – un ami et une archiviste du CAPM (au téléphone) ; des employés du Service historique de archives (Vincennes)
Durant la traversée Marseille-Tunis (juillet 2018) : Fabrice, Moez, Mohamed, Laurent, Ahmed, Toufik, le barman de l’Alhambra, Alif et ses copains – personnel de Corsica Linea et passagers du Danièle Casanova
À Tunis et à la Marsa (juillet 2018 et mars 2019) : des enfants (médina de Tunis) ; Lotfi Bouchnak – chanteur et musicien (dans sa maison-studio à Tunis) ; Najib de retour au pays (chez lui à La Marsa) ; le colonel Guillaume Bailleux de Marisy, Raphaël Simon et Pierre-Emmanuel Gillet – professeurs d’histoire et délégués généraux du Souvenir français en Tunisie, Élisabeth Simon, Gérald Urso – directeur du Service des Anciens combattants et victimes de guerre en Tunisie, Lina, Nour, Amal, Noa, Yasmine – élèves au lycée français Pierre Mendès France (Résidence de France, La Marsa)
À Monastir (mars et avril 2019): Adel Gannouchi – chauffeur de taxi ; Mohamed Habib Zannad – poète (café Wassila) ; Hassine Haj Youssef – ethnomusicologue et producteur radio, Bechir Brigui – musicien, les chanteurs et chanteuses de la chorale patrimoniale de Monastir dont Samira Farhat, Makram Lansari – musicien et chef de choeur (Rachidia) ; Mme Zhora, Medhi Bizid – chanteur et petit-fils de Mme Zhora – chanteuse de madaniya, Jasser Dhouib – musicien (chez Mme Zhora) ; dans la famille Bel Haj Youssef, avec Abdelwaheb, Olfa Chateur, Hassine et Jasser Haj Youssef – musicien compositeur et musicologue (au téléphone).

Une co-production Micro-sillons – RTBF
Un projet sélectionné par Gulliver, une initiative portée conjointement par la RTBF, la promotion des lettres de la Fédération Wallonie/Bruxelles, la SACD, la SCAM, la SACD France et la SCAM France.


Merci à toutes les personnes rencontrées sur ce chemin.

Merci à : feu Abdelwaheb, Hassine et Jasser Haj Youssef, Olfa Chateur et leur famille ; Mona Guichard, Shiran Ben Abderrazak, Britta Lange, Skander Besbes, Aline Pénitot, Lotfi Bouchnak, Habib Zannad, Pascale Tison, feu David Collin, Camille Dupon-Lahitte, Gérald Wang, Céline Le Corre, Adel Gannouchi, Alain Blum, Justine Curatolo, Maël Teillant, Christine Van Geen, Claire Gillie, Anne Becker, Julien Meffre, Eric Deroo, Herdis Kley, Marie Lürs, Karsten Lichau, Philippe Le Goff, Michel Meunier, Fahima Zaïdi, Sophie Brunet, Gregorio García Karman ADK, Thomas Poli, Radio Monastir, Marcus Gammel, Jana Klein, Benoît Hattet, Norbert Vallée, Bechir Brigui, Joseph Zimet, Raphaël Simon, Pierre-Emmanuel Gillet, Guillaume Bailleux de Marisy, Pascal Leduc, Anas Ghrab, Patrick Boucheron, Adrien Genoudet, Benjamin Kurc, Refka Payssan, la chorale patrimoniale de Monastir, Makram Lansari, Nabil Kallala, Mondher Kallala, Mohamed Salah Laatil, Salem Labbène, Sophie Kaplan, Thomas Wieder, Amir Reffada, Nasser Letaief, Anouche Kunth, Bertrand Dupont, Alia Sellami, Erik Marchand, Mohamed Riadh Ben Rejeb, Jean-Yves Le Naour, Julia Tieke, Perrine Lagrue, Mariem Guellouz, Ifig Troadec, Benjamin Kurc, KUB, Radio Primitive, Morgan Large RKB, Anne Gueudré, Dastum, ArMen, Nathalie Singer, Anne Zeitz, Mohamed Bergaoui, Marie Descourtieux, Christophe Rosenberg, Paul Fournier, Dorothée Engel, Gilles Davidas, Rym Heni, Daniel Palmieri, Jean-Marie Goater, Farah Slimane, Tarek Louati, Julie Jentet, Thibaut Markocic, Nina Kropotkine-Watson, Wael Ghoula, Nicolas Touzalin, Adrienne Cadiot, Emmanuelle Le Pogam, Vincent Fromont, Pascal Moreul, Ariane Zevaco, Gwendal Ollivier, Ayoub Sriha, Myriam Saduis, Fabrice Denys, Juliette Denis, Gigi, Samira Farhat, Ali, Tony, Alif, Mme Zhora, Medhi, Jasser, Fabrice, Moez, Mohamed, Toufik, Laurent, Amal, Najib, Nour, Ahmed, Yasmine, Lina, Noa, Nora, Joseph.

Avec le soutien de : Lautarchiv (Université Humboldt-Berlin), la RTS – le Labo, l’Ambassade de France à Berlin, l’Institut Français d’Allemagne, de Tunis et de Paris, la Ville de Rennes /Rennes Métropole, la Mission du Centenaire, Césaré CNCM, Deutschlandfunk Kultur, la résidence artistique Dar Eyquem (Hammamet), Radio France, Radio Monastir, l’Association de sauvegarde de la ville de Monastir, la Grande Boutique (Langonnet), la Maison du Théâtre (Brest), la revue Entre-Temps, la Criée – centre d’art contemporain (Rennes).

Ce documentaire s’inscrit dans le projet artistique
« Sur la piste de Sadok B. » porté par Micro-sillons
et créé par Marie Guérin et Anne Kropotkine

Recherches dans les archives :
Archives sonores Lautarchiv (Université Humboldt-Berlin), archives militaires (Mémoire des hommes, Service historique de la Défense – SHD Vincennes, Centre des archives du personnel militaire de Pau – CAPM, Bureau des anciens combattants et victimes de guerre en TunisieONAC-VG, registres des régiments aux Archives nationales), archives diplomatiques, Gazette des Ardennes, CICR (Comité international de la Croix Rouge) sur les prisonniers de guerre.
Pour en savoir plus : l’article d’Anne « Sur la piste de Sadok B. Le départ » dans la revue Entre-Temps, par en septembre 2019 et son livre à venir La Chanson de Sadok aux éditions Goater.

Pour en savoir plus sur les chants collectés sur le chemin : l’article de Marie et Anne « PLAY BACK Carnet moderne de chants » dans la revue Lili, la rozell et le marimba, revue n°2 (La Criée centre d’art contemporain – Rennes).

Crédits photo : Hassine et Marie devant la Rachidia à Monastir (Anne Kropotkine) ; disque – PK 257 (Lautarchiv) ; Marie et Anne à l’Association de sauvergarde du patrimoine de Monastir (Ayoub Sriha) ; traversée Marseille-Tunis (Marie Guérin).

* Les parties du texte entre guillemets sont issues du poème « Chanteuses » de Marie Guérin.