Sur les routes : petites et grande histoires de la décentralisation théâtrale


Sur les routes : petites et grande histoires de la décentralisation théâtrale

Une production de Micro-sillons – 2016

Création sonore de Séverine Leroy et Gwendal Ollivier.
Avec les voix de Justine Curatolo et Benoît Hattet.
Mastering : Henri Puizillout, Studio L’Oreille du Chat.

 

  1.  1895-1936: Des initiatives individuelles préparent le changement. 28’11
  2.  1936-1952: Le Front populaire, les années Vichy et la création des premiers Centres Dramatiques Nationaux avec Jeanne Laurent. 13’54
  3.  1959-1968: “Les années Malraux”: La création du ministère des Affaires culturelles et la construction des Maisons de la Culture. 12’22

 


En 1895, Maurice Pottecher crée le Théâtre du Peuple à Bussang dans les Vosges, loin de Paris la capitale, le cœur et le poumon de la vie théâtrale française. Cette initiative marque le début d’un mouvement artistique et politique pour diffuser l’art théâtral sur tout le territoire français au fil du vingtième siècle. Et si la décentralisation théâtrale ne prend une expression officielle qu’en 1945, elle n’aurait jamais pu s’établir sans ce mouvement fondamental des 50 années qui l’ont précédée.

Ainsi irons-nous sur les routes, à l’écoute des petites et de la grande histoire de la décentralisation théâtrale.

Sur les routes: petites et grande histoires de la décentralisation théâtrale est une commande des Archives départementales d’Ille-et-Vilaine.