14 mai 2017 – Fragments hackés d’un futur qui résiste / Alain Damasio

FRAGMENTS HACKÉS
D’UN FUTUR QUI RÉSISTE

Fragments hackés d'un futur qui résiste

par Alain Damasio
réalisation: Floriane Pochon / Tony Regnauld
du studio d’arts sonores Tarabust


53′
2014 – Phaune Radio 


avec les voix de:
Aymeric O’Cornesse
Antoine Becque
Emmanuelle Trinquess
Audrey Lagier
Sophie Albert
Tony Regnauld
Eric Chahi
Myriam Charre
Romain Raymond
Clément Baudet
Xavier Thomas
Alain Damasio
Didier Serrat
Anne-Marie Lafon
Elise Dejy
Floriane Pochon
et aussi:
Catherine Gougnaud, Manu Laffly et la complicité de Radio Escapade

ALAIN DAMASIO


Créateur d’univers et écrivain engagé des littératures de l’imaginaire, Alain Damasio est convaincu que la science-fiction est le vecteur idéal pour lire, dire et changer le monde contemporain. Il marie un style sensuel et physique avec une réflexion politique et philosophique qui s’incarne dans des univers narratifs d’une grande densité.

Dîplomé de l’ESSEC, il choisit de s’isoler (d’abord dans le Vercors  puis en Corse) pour s’adonner à l’écriture. Il publie à 26 ans La Zone du Dehors, un roman d’anticipation politique sur les sociétés de contrôle (La Volte, Folio SF), qui remporte en 2007 le prix du roman européen Utopiales. Il atteint un succès critique et public considérable avec son second livre La Horde du Contrevent, Grand Prix de l’Imaginaire 2006, qui figure dans plusieurs anthologies comme l’un des dix meilleurs romans de Science Fiction française contemporaine.

Depuis 2007, il s’ouvre à la scénarisation (projets de séries TV, BD, jeu vidéo, cinéma) et à la création sonore (promenade sonore pour Marseille-Provence 2013, pièce sur les Chrones : adaptation sonore de plusieurs extraits de la Horde du Contrevent, voix samplée pour le compositeur Rone, textes de chansons, etc.).

Il est cofondateur du studio d’arts sonores Tarabust, et de Dontnod Entertainment en 2008, un studio de développement de jeux vidéos dont il devient le directeur narratif. Il est scénariste du jeu vidéo AAA Remember Me et du projet Phonophore, un univers narratif transmédia : une mise en voix et en sons de l’univers de son prochain roman à paraître, Les Furtifs, qui est appelé à se décliner en film, jeu vidéo et en artbook sonore. Depuis 2013, il est président de la Commission du CNC “Nouvelles Technologies en Production”.

Alain Damasio a reçu le prix de la création numérique SACD 2014.

(sources : Tarabust ~ TEDx Paris ~ SACD)

Alain Damasio - 2014

Pour moi, l’écriture a toujours été orale. Dans certains cas, le son va déployer l’imaginaire beaucoup plus loin.”  ~ Radio Panik

“Je me prive seulement de ce qui m’interdit d’être humain ! La technologie doit optimiser et non remplacer… Et lorsque je m’isole pour écrire, ce n’est pas de l’autisme, mais du conditionnement. J’y suis contraint : dans ma tête, il y a une radio intérieure que je n’arrive pas à stopper…”  ~ les Inroks

“Change l’ordre du monde… Plutôt que tes désirs…
Tes désirs sont désordre.” 
~ La Zone du Dehors


Fragments hackés d’un futur qui résiste

Grand prix de la fiction radiophonique 2015 de la Société des gens de lettres

~ Objet sonore non identifié ~
Le 8 mars 2014, un hacker tchèque a réussi à décrypter six fichiers audio issus du futur.
La censure des gouvernements européens a été immédiate mais quelques copies ont été sauvegardées sur des serveurs clandestins.
Contacté par des internautes anonymes, le Festival des Libertés de Bruxelles a décidé, après de multiples débats, de les diffuser en écoute intégrale.
Ces documents sonores sont un témoignage exceptionnel de l’insurrection civique des habitants d’une ville privatisée, en 2034.

Fragments hackés d’un futur qui résiste est une œuvre d’anticipation, audacieuse et politique, qui emmène l’auditeur dans un univers cauchemardesque. Le monde qu’imaginent les créateurs de cette fiction fait froid dans le dos : il met en scène une femme assassinée par des forces de police parce qu’elle n’avait pas de « forfait premium » pour circuler dans une rue. Le texte, l’interprétation des comédiens, les effets spéciaux, les trouvailles sonores séduisent dans cette réalisation qui comble notre imaginaire tout en proposant une réflexion salvatrice sur nos libertés publiques. Ce véritable film sonore renouvelle avec hardiesse le genre fictionnel à la radio…
Christophe Deleu

Utilisé comme un vecteur exclusif de fiction, le son donne à l’histoire une puissance évocatrice incroyable. Et s’il est moins poétique que le texte littéraire pur (on n’y retrouve moins le goût de l’auteur pour la poésie syntaxique), le format sonore ouvre bien des possibilités. Le travail de Tony Regnauld et Floriane Pochon est bluffant de réalisme et nous immerge dès le premier épisode dans un paysage auditif extrêmement riche. Le rendu final est très cinématographique, ce qui est paradoxal dans le cas d’une fiction sonore. L’équipe Tarabust utilise avec brio les qualités du son pour raconter des histoires, et l’imagination n’est pas bloquée par une représentation précise des lieux et personnages. Le récit retrouve son statut oral, et l’imaginaire fait le reste à la manière d’une partie de jeu de rôle…
Saint Epondyle ~ Cosmo Orbü

 

 

 

    Deuxième dimanche de mai 2017 aux Ateliers du Vent !
Ouverture des portes à 16h – début de la séance à 17h.

Les Ateliers du Vent : 59, rue Alexandre Duval, 35 000 Rennes
Bus : #9 Arrêt Voltaire
Vélo Star : Station arrêt Voltaire

Tarif : 4€/2€ (adhérents, demandeurs d’emploi, minimas sociaux…)

Boissons et petite restauration sur place